Sélectionner une page

Agées de 25 à 31 ans, les six victimes avaient été envoyées par l’ONG Acted au Niger, où elles venaient notamment en aide aux populations déplacées par le conflit.

Charline Fouchet. était une doctorante de 30 ans qui avait notamment passé deux ans au Nigeria. Stella Gautron. s’était consacrée à partir de 2015 à l’humanitaire, notamment pour Oxfam en Centrafrique. Nadifa Louassa. avait également travaillé à Bangui pour le ministère français des Armées et réalisait un doctorat sur “la responsabilité des entreprises exportatrices d’armes”. Myriam Dessaivre. avait rejoint Acted il y a deux ans et était passée par la Tunisie et le Tchad avant de rejoindre le Niger. Léo Ruelle., étudiant de 25 ans, avait rejoint Acted en tant que stagiaire en 2019 et venait d’être envoyé à Niamey comme “volontaire”. Antonin Girardi., 26 ans, était diplômé de la prestigieuse Ecole normale supérieure et chercheur en économie environnementale.

Charline Fouchet, Stella Gautron, Nadifa Louassa, Myriam Dessaivre, Leo Ruelle, Antonin Girardi

Les deux victimes nigériennes sont Boubacar G., employé d’Acted et chauffeur du 4X4, et Kadri A., 51 ans, président de l’Association des guides des girafes du parc de Kouré.

UNE JEUNE BARENTINOISE VICTIME DE L’ATTAQUE AU NIGER . Charline Fouchet fait partie des huit victimes de l’attaque armée survenue dimanche matin au Niger. Formée à Barentin et au Havre avant de partir à l’étranger , cette jeune humanitaire était une personne de grand coeur

VIDEO