Sélectionner une page

Les deux chambres expliquent avoir « approuvé le dégel de 21 millions d’euros » qui permettra de « répondre aux demandes des collectivités territoriales concernant l’entretien et la restauration des monuments historiques ». Les quatre millions qui manquent représentent de « simples mesures de périmètre » liées à « la masse salariale » et sont sans effet sur le programme « Patrimoines » concerné, assure le Sénat.

« Je salue la décision du Parlement qui a trouvé ce soir un accord global pour maintenir la totalité des crédits 2019 en faveur des patrimoines », a aussitôt réagi le ministre de la Culture Franck Riester sur Twitter.

Plus