Le pilote de la F2, Anthoine Hubert, a été tragiquement tué à l’âge de 22 ans dans un terrible accident au GP de Belgique.

Video Anthoine Hubert meurt dans un accident

Le Français âgé de 22 ans est décédé des suites de ses blessures après une collision écoeurante à 150 km / h au célèbre virage Eau Rogue à Spa.

Le pilote du F2 Antoine Hubert est décédé tragiquement à l’âge de 22 ans après un accident.

L’affreuse collision s’est produite lors d’une course organisée après les principales qualifications de F1 au Grand Prix de Belgique.

L’affreuse collision s’est produite lors d’une course organisée après les principales qualifications de F1 au Grand Prix de Belgique.

L’incident choquant s’est produit lors du deuxième tour de la course F2, juste après la fin des qualifications.

La voiture d’Hubert s’est écrasée lourdement contre les barrières et est revenue sur la piste de course. Elle a été frappée par Juan Manuel Correa, qui voyageait derrière et qui n’avait aucune chance de s’écarter de la route.

La voiture de Correa a déchiré l’Arden d’Hubert, la divisant en deux morceaux.

Les commissaires sportifs se sont arrêtés et ont immédiatement annulé la course pendant que les commissaires et les infirmiers se rendaient sur les lieux pour aider.

Les commissaires sportifs se sont arrêtés et ont immédiatement annulé la course pendant que les commissaires et les infirmiers se rendaient sur les lieux pour aider.

Hubert, qui avait remporté le championnat GP3 ​​la saison dernière et déjà remporté deux fois cette année, faisait partie de l’Académie Renault.

“La Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) a le regret de vous informer qu’un incident grave impliquant les voitures 12, 19 et 20 s’est produit le 31/08/19 à 17h07 dans le cadre de la FIA Formula 2 Feature Race à Spa-Francorchamps, manche 17 de la saison.

“Les équipes d’urgence et médicale ont immédiatement assisté à la scène et tous les conducteurs ont été conduits au centre médical.

‘CELA DEVASTATING’

"Suite à cet incident, la FIA a le regret d’annoncer que le conducteur de la voiture 19, Antoine Hubert, a succombé à ses blessures et est décédé à 18h35.

“Suite à cet incident, la FIA a le regret d’annoncer que le conducteur de la voiture 19, Antoine Hubert, a succombé à ses blessures et est décédé à 18h35.

La star américaine d’origine équatorienne Correa, pilote de développement d’Alfa Romeo, aurait été dans un état stable et aurait été soignée dans un hôpital voisin.

L’émission télévisée montrant la course s’est terminée brusquement après le crash.

Mick Schumacher, fils de la légende des courses Michael, a été impliqué dans une collision mineure plus tôt dans la course au premier virage, mais a échappé indemne.

Hubert est la première personne à mourir en Grand Prix depuis que Jules Bianchi a succombé aux blessures subies lors du Grand Prix du Japon en 2014.

Bianchi, également français, s’est écrasé à Suzuka et est décédé neuf mois plus tard dans un hôpital de Nice.

Le champion du monde de F1, Lewis Hamilton, a écrit sur Instagram: “C’est dévastateur. Que Dieu accorde la paix à ton âme, Anthoine. Mes prières et mes pensées vont à vous et à votre famille, aujourd’hui.”

Jenson Button a tweeté: “Des nouvelles dévastatrices de Spa aujourd’hui, le super talentueux Anthoine Hubert a succombé à ses blessures après un accident dans la course F2 d’aujourd’hui. Reposez-vous en paix, champion.”

'CHAMPION DU REPOS EN PAIX'

‘CHAMPION DU REPOS EN PAIX’

La tragédie jette un énorme nuage sur le GP d’aujourd’hui où Charles Leclerc débutera en pole après le crash de Hamilton lors des essais finaux .

Le Britannique, qui a l’habitude d’être aussi fiable, a filé deux fois dans le Grand Prix d’Allemagne alors qu’il s’était écrasé inexplicablement lors des essais finaux à Spa, ce qui signifiait que son équipe avait eu une course contre la montre pour réparer sa voiture lors des qualifications.

Désespéré, Hamilton a alors failli écraser son coéquipier lors d’une qualification délirante qui a été arrêtée à deux reprises en raison de tirs de moteurs.

Il a déclaré: “Je ne suis qu’un humain. Mon bilan est plutôt bon, mais cela se produit parfois. 
” C’est frustrant et on ne se sent jamais bien que l’on soit en première ou en treizième année, mais on peut toujours en tirer des leçons.

“Il y a toujours un bon côté, une opportunité de se relever et de se reconstruire.

"Il y a toujours un bon côté, une opportunité de se relever et de se reconstruire.